« Sustainable Water Use and Management : Leadership for Positive Change « 

16 avril 2009

Une personne ne peut vivre sans eau. En effet, privée d’eau potable durant cinq jours, elle meure irrémédiablement. Pourtant, des millions de personnes de par le monde ne peuvent satisfaire ce besoin primaire. Souvent il est question d’un manque de ressources halieutiques pour expliquer cette situation. Or, il ne s’agirait pas de la raison essentielle : c’est davantage au niveau du management des ressources en eau que se poserait le problème. De plus, ce ne sont pas seulement les pays les plus pauvres qui éprouvent des difficultés avec la gestion de leur eau, les pays les plus riches en connaissent également. Pendant des décennies, ces derniers ont estimé que le progrès technique et industriel prévalait sur la sauvegarde de l’environnement.

C’est dans ce cadre que le Geneva Institute for Water, Environment and Health (GIWEH) a organisé le GIWEH’s Water Series symposiums le 26 mars 2009. Le but affiché étant de pointer les problèmes de la gestion de l’eau dans le monde, que ce soit autant dans les pays du Sud que ceux du Nord. Le 25 mars, veille de l’évènement, des intervenants spécialistes de la question ont participé à une conférence de presse. Cette dernière a permis d’éclaircir les raisons de l’organisation de cette série de discussions. Lire le reste de cette entrée »

Publicités